DSC_0408

Le Théâtre National de Bretagne entame cette saison une nouvelle page de son histoire artistique.
Cette « mutation » opérée par un artiste à la tête du TNB, Arthur Nauzyciel, entouré de 16 artistes associés, invite à repenser le lien au public et plus largement la façon dont le TNB souhaite accueillir les spectateurs.
Le projet consiste à traduire au cœur même du bâtiment cette volonté de renouvellement et d’ouverture à travers 2 axes majeurs :
1 – l’étude et l’analyse de l’existant avec rédaction d’une série d’actions possibles
2 – engager un changement « esthétique » et « fonctionnel » des espaces publics

urbagone a été choisi pour repenser et expérimenter de nouvelles formes d’accueil et d’appropriation des espaces publics dans ses murs. D’une certaine façon, il s’agit de mettre en adéquation le projet artistique développé par Arthur Nauzyciel et les espaces du TNB : abattre certains murs symboliques pour l’ensemble des usagers, publics et professionnels.


UNE NOUVELLE IDENTITÉ VISUELLE


36_59f202c318000

 M/M Paris


DES DESIGNERS EN RÉSIDENCE


01 urbagone au TNB

Guillaume Denaud / Dans les dents

Un certain nombre d’outils et de rendez-vous aux formats divers ont été mis en place afin d’échanger, de pratiquer, de nourrir le projet et son analyse.
La présence de notre collectif  in situ et de nombreuses rencontres avec les équipes techniques et administratives, les artistes et les publics, a permis d’observer les rythmes d’usages, les appropriations, les attentes et habitudes, dans des temporalités diverses.
L’ensemble de ces aménagements va se réaliser progressivement, selon les contraintes de calendrier, en s’adaptant aux envies et en s’ajustant aux besoins, pour inviter les usagers  à occuper le TNB différemment, à y venir en dehors des temps de représentations pour des moments de rencontres, d’ateliers, de travail, de repos qui lui permettront de se réapproprier ce lieu, d’y être accueilli et de s’en saisir de façon plus continue.

Nous avons construit au fur et à mesure des jours passés au travail sur ces espaces, une liste des offres et des usages existants au TNB que nous avons complété avec des propositions à intégrer pour le nouveau projet. Ce répertoire, non exhaustif, constitue la base de notre proposition, qui concerne pour la prestation intellectuelle l’ensemble des espaces accueillant du public, l’école et une partie des bureaux administratifs ( niveaux 4 et 5 ).
Il s’agit d’un constat de l’existant accompagné de pistes de réflexion et de choix artistiques plus engagés afin de leur donner notre vision pour l’avenir des espaces publics du TNB.
Ce répertoire va se dessiner dans les prochaines semaines et prendre forme dans un objectif premier, celui de requalifier l’ensemble du RDC du TNB. Bien sûr, ce travail artistique et architectural devra et ne sera pertinent que s’il est accompagné d’un nouveau regard et donc d’une nouvelle gestion de ces espaces.
L’équipe du TNB doit garder cette donnée fondamentale à l’esprit car cette nouvelle configuration et ce nouveau dialogue souhaité avec le public ne se fera qu’à la condition d’un engagement total, bienveillant et organisé, de l’équipe, dans ces changements.

à suivre …

TNB